Moment culture : l’histoire de Marrakech en 1 article

Marrakech est aujourd’hui une ville très touristique et attirante de par ses pratiques, son décor, ses riads mais aussi ses villas de luxe. Cependant, cette ville a aussi une histoire de plus de 9 siècles, frôlant le millénaire d’ancienneté. Sa culture et son histoire sont remplies de différentes dynasties, batailles, fondations et richesses culturelles. Nous vous éclairons sur ce passé intéressant avec un condensé de dates et de faits historiques en seulement 1 article.

La création de Marrakech (1062 – 1147)

histoire marrakech

Marrakech a été créé en 1062 par Youssef Ben Tachfin. D’origine un campement peu solide constitué de branchages, il a été construit de nouvelles constructions solides à proximité d’une kasbah et d’une mosquée. Peu à peu, la ville s’est vue se développer à l’aide de Ben Tachfin qui a créé de bonnes bases de puits, de conduits souterrains et d’arrivées d’eau, permettant ainsi à la ville de vivre. Ce dernier a été surnommé le père du Maroc, de par sa volonté de développer la cité. Venant de la dynastie des almoravides, ce leader s’empare de Fès, allant jusqu’à la ville de Lisbonne et étendant son empire.

 

Marrakech devient alors la capitale méridionale du Maghreb, prenant de plus en plus d’importance dans la région. C’est en 1130 que le fils du leader lui succède. Il développe davantage la ville en arrivées d’eau, en accroissement de la culture et en constructions, renforçant la capitale. Cependant, c’est en 1147 que la dynastie des almohades attaquèrent Marrakech. Dirigée d’abord par Ibn Toumert puis par son fils Abd al-Moumin ben Ali, ces fanatiques religieux ont tué une grande partie de la population de la ville puis pris le contrôle total de cette dernière.

La reprise de la ville par les almohades

Ben Ali, aussi appelé « le bâtisseur » et représentant le nouvel émir de la dynastie almohade, développe Marrakech en construisant différents lieux cultes tels que la Koutoubia en 1157 ou encore le jardin de la Ménara. Son fils, Abou Yacoub Youssef reprend ses actions en développant d’une manière plus forte la ville : création de la mosquée de Kasbah, de nouveaux palais et édifices religieux, mais aussi des murailles pour protéger la ville et des jardins publics la rendant plus attractive. En complément, il met un accent important sur le commerce en le développant davantage, ce qui rend la ville plus captivante pour les nouveaux venus, mais aussi plus dynamique pour les habitants déjà installés.

histoire marrakech

Une période d’Eclipse

Abou Yacoub Youssef meurt en 1199. C’est alors son fils, Mohammed en-Nacir qui reprend la ville. Étant chrétien, il décide de s’installer à Fés et de mettre de côté Marrakech, pour son plus grand désespoir. La ville est donc mise en pause pendant de longues décennies, mettant Marrakech dans un sommeil profond pendant plus de 250 ans.

 

Une courte récupération pendant le règne des Saadiens

Après 250 années d’assoupissement, le Saadien Ahmed Aredj reprend Marrakech et la renomme capitale du Maroc. C’est une courte renaissance pour « la ville rouge » qui commence la conquête du commerce avec le contrôle total du fleuve Niger et le Maroc. C’est ainsi grâce au commerce de l’or du Soudan qu’il s’enrichie. Cependant, c’est à sa mort que Marrakech est de nouveau délaissée.

La résurrection par le tourisme

histoire marrakech

Au XXème siècle, sous les colonies françaises, Marrakech perd totalement son statut de capitale en 1912 pour accorder ce rang à la ville de Rabat. Cependant, Marrakech conserve ses habitats ainsi que tout son patrimoine. L’aspect de l’ancienne capitale inspire fortement la construction de la nouvelle ville de Gueliz, montrant l’importance et l’influence de Marrakech malgré sa perte de statut. Aujourd’hui, on peut y comptabiliser plus d’un million d’habitants. Marrakech est considéré comme la 4ème ville du Maroc et on peut constater une hausse fulgurante du tourisme. En effet, elle vit principalement de ce secteur là qui génère énormément d’économie pour le pays. Les touristes viennent généralement pour la visite des palais, des célèbres jardins ainsi que des magnifiques villas, riads atypiques et circuits dépaysants.

Categories : News